LE QUOTIDIEN DE L'ART - TABLES RONDES L’ART À L’ÈRE DES NOUVELLES TECHNOLOGIES

Jeudi dernier, au Swissôtel de Bâle, s’est tenue une table ronde organisée par l’Art & Tech Association et la New Art Academy sur l’impact des nouvelles technologies dans le marché de l’art, dont le QdA était partenaire. Le panel était composé de cinq intervenants : Nanne Dekking (fondateur d’Artory et président de la TEFAF), Adriano Picinati di Torcello (directeur du département d’art et finance de Deloitte, Luxembourg), Elena Zavalev (fondatrice de la New Art Academy et de CADAF Fair), Sabine Himmelsbach (directrice du centre d’art HeK à Bâle) et Niko Kipouros (Fondateur de 4ART Technologies). Ces derniers ont entre autres abordé l’émergence des nouvelles plateformes numériques ancrées dans la blockchain (de catalogage ou d’authentification) et les différentes politiques institutionnelles face à l’émergence d’œuvres numériques. « Il faut impérativement créer de nouveaux modèles », a rappelé à plusieurs reprises Adriano Picinati di Torcello. Plusieurs pistes d’action ont été esquissées : Elena Zavelev a par exemple évoqué la création de manifestations adaptées aux créations numériques, telle que la Contemporary Art and Digital Art Fair, pilotée par elle-même. Pour sa part, Nanne Dekking a souligné le besoin d’instaurer des rapports de confiance avec les grands acteurs du monde de l’art - notamment les maisons de ventes - afin de mettre fin à leurs réticences vis-à-vis des nouvelles plateformes ancrées dans la blockchain. Le débat a ensuite été ouvert au public, qui a notamment partagé ses opinions et interrogations sur la propriété fractionnée. L’événement s’est conclu par une session de networking. OSCAR HEINKE


newartacademy.com

artandtechassociation.org


Ekaterina Vasilieva